dans

Chamonix : une fausse accompagnatrice en montagne interpellée

Une femme se faisant passer pour une accompagnatrice en montagne a été arrêtée à Chamonix par les gendarmes. Elle venait de faire le tour du Mont Blanc avec un groupe.

Elle se faisait passer pour une accompagnatrice en montagne, une coach sportive a été arrêtée par les gendarmes de Chamonix jeudi 29 juillet. Cette femme accompagnait un groupe pour faire le tour du Mont Blanc alors qu’elle n’avait pas de diplôme d’Etat, attestant de sa qualification d’accompagnatrice en montagne. Cette opération a été menée par les gendarmes de la brigade de Chamonix, la brigade de recherche et le peloton de gendarmerie de haute-montagne (PGHM) après des signalements de la “communauté montagne”.

Une enquête de plusieurs jours

Pour prouver qu’il s’agissait d’une fausse accompagnatrice, les enquêteurs ont effectué des recherches pour vérifier qu’elle se faisait bien rémunérer pour faire ce travail, qu’il y avait bien des transactions entre ses clients et elle, et qu’elle n’avait effectivement pas de formation. Pour cela, ils ont également travaillé avec le service départemental de la jeunesse, de l’engagement et des sports. “C’est une enquête complexe”, raconte un gendarme. “C’est important de s’en saisir car c’est de la concurrence déloyale pour les vrais accompagnateurs de montagne mais surtout il y a de vrais enjeux de sécurité pour les randonneurs. Sans diplôme, vous ne connaissez pas bien la montagne, et ne savez pas gérer les accidents”, explique-t-il. 

Un an de prison et 15.000 euros d’amende

L’affaire est désormais transmise au parquet de Bonneville, qui décidera de la manière de juger cette affaire. La fausse accompagnatrice de montagne risque un an d’emprisonnement et/ou 15.000 euros d’amende.

SOURCE France BLEU

Qu'en pensez-vous ?

Écrit par pandore

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement et hélice ;

0

Fin de l’alerte enlèvement : le petit Dewi et son père retrouvés sains et saufs

Violences faites aux femmes : Gérald Darmanin annonce de nouvelles mesures