sur ,

Condamné à 5 ans ferme pour avoir tiré sur un gendarme

Vendredi 8 avril, S.L. était jugé par le tribunal de Basse Terre, en Guadeloupe, pour des faits survenus le 2 décembre 2021. À cette période, des tensions sociales avaient dégénéré jusqu’à un violent affrontement entre les gendarmes et un groupe d’individus à Sandy Ground et à la Baie Nettlé. Après que les gendarmes aient tenté d’évacuer une carcasse de voiture, l’un des militaires avait été blessé par balle.

« En fin de matinée, à l’entrée de la Baie Nettlé, nous étions en position statique pour éviter la poursuite des dégradations », indiquait la gendarmerie quelques heures après les faits, le 2 décembre 2021. « Nous avons essuyé trois salves de tirs dans notre direction ». C’est à ce moment que l’un membre des forces de l’ordre a reçu une balle. Celle-ci a traversé sa jambe gauche pour venir se loger dans sa jambe droite. 

L’enquête a permis d’identifier l’un des tireurs qui était jugé ce vendredi 8 avril après-midi. Il a été reconnu coupable des faits de violence volontaire sur dépositaire avec usage d’une arme à feu n’ayant entrainé aucune blessure, des faits d’incendie de véhicule et de participation à un attroupement non autorisé en dissimulant son visage. Il a été condamné à 5 ans de prison ferme ainsi qu’à payer des dommages et intérêt. 

La gendarmerie précise que « l’enquête se poursuit pour présenter devant la justice les autres tireurs de la journée du 2 décembre dont celui qui a blessé le gendarme par balle. On ne tire pas impunément sur un gendarme ».

Source Le Pandore et la Gendarmerie

Qu'en pensez-vous ?

Écrit par pandore

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Des gendarmes mobiles visés par au moins un tir à balles réelles en Corse

Les 26 « Alpine » destinées à la gendarmerie nationale sont prêtes !