dans ,

Fin de la traque dans les Cévennes : le suspect en garde à vue pour “assassinats”

Après plus de trois jours de traque, Valentin Marcone s’est rendu de lui-même, sans opposer de résistance.

Il a été interpellé à 19h25 vendredi 14 mai, près de l’église de Saint-Marcel de Fontfouillouse, sur la commune des Plantiers, dans le périmètre de 15 km² établi par les gendarmes. Il a été placé en garde à vue pour assassinat, la notion de préméditation de son double homicide ayant été retenue.

22h38

Le colonel Laurent Hass, patron du groupement de gendarmerie du Gard, est revenu sur les tout derniers instants de la traque : “Depuis quatre jours, nous l’avons cloisonné dans un compartiment de terrain de 15 kilomètres de côté à l’intérieur duquel, sur la base d’un certain nombre d’indices et notamment ceux relevés par les chiens, nous sommes arrivés à déterminer une zone plus étroite dans laquelle nous l’avons littéralement chassé avec ces chiens Saint-Hubert”, a-t-il raconté. 

“Il s’est déplacé à plusieurs reprises dans cette zone au cours des quatre jours, a-t-il poursuivi. Nous venions de le déceler à nouveau avec les Saint-Hubert et c’est derrière une équipe cynophile, appuyée par une patrouille du GIGN, que la pression a été mise à nouveau sur le fugitif pour le forcer à sortir (de sa cache). Il a abandonné ses armes et devant la poussée des équipes cynophiles, il s’est rendu à une patrouille de gendarmes départementaux qui interdisait le périmètre un peu plus loin, pas très loin d’ailleurs de son domicile.”

22h32

Au cours d’une conférence de presse, le maire des Plantiers, Bernard Mounier, a pris la parole pour témoigner de l’émotion et du soulagement des habitants du village après l’arrestation du Valentin Marcone. “La peur s’éloigne”, dit-il. Mais à l’entendre, une “aide psychologique” sera nécessaire pour surmonter cette épreuve. Les parents de Valentin Marcone “sont soulagés que cela ne se soit pas terminé en bain de sang”, a-t-il encore ajouté.

Qu'en pensez-vous ?

Écrit par pandore

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement et hélice ;

0

Traque dans les Cévennes : le suspect s’est rendu

Loire: Le policier gravement blessé lors d’une intervention est sorti du coma