sur

Gendarme percuté en Gironde : le chauffard roulait sous l’emprise du cannabis et sans permis

L’enquête pour tentative d’homicide, dont a été victime un gendarme à Pugnac (Gironde) le 19 octobre, révèle que le conducteur avait consommé du cannabis le jour des faits.

En outre, il circulait sans permis de conduire.

Pour rappel, mercredi 19 octobre 2022, un véhicule BMW arrive vers 18h15 au croisement de la D23 et de l’A10 où la gendarmerie procède à un contrôle routier. A la vue des militaires, le conducteur de la voiture allemande refuse d’obtempérer et appuie sur l’accélérateur. Dans sa fuite, il fauche gravement un gendarme, qui se retrouve projeté sur 15 mètres.

Le chauffard nie la tentative d’homicide

Si la BMW du fuyard est retrouvée une heure plus tard non loin des lieux, son occupant lui a pris la poudre d’escampette et s’est volatilisé dans la nature. Au final, il finira par se présenter de son propre chef le lendemain à la gendarmerie de Saint-André-de-Cubzac.

« Entendu, le mis en cause reconnaissait avoir percuté le gendarme mais niait toute intention homicide », rapporte le parquet de Bordeaux.

Toutefois, plusieurs éléments l’accablent puisqu’il ne dispose pas de permis de conduire, ni d’assurance pour ce véhicule. Mais encore, le test de dépistage de drogue a démontré qu’il était sous l’emprise de stupéfiants au volant. Sans oublier qu’il avait déjà été condamné par le tribunal correctionnel de Bordeaux en 2021 pour conduite d’un véhicule sans permis.

Le gendarme risque d’avoir « de très lourdes séquelles »

« Le passager du véhicule, identifié et entendu, était rapidement mis hors de cause. Si le pronostic vital du gendarme victime n’est, à cette heure, pas engagé, les graves blessures dont il souffre pourraient entraîner, de l’avis des médecins, de très lourdes séquelles », ajoute le parquet de Bordeaux.

SOURCE : ACTU Bordeaux

Écrit par pandore

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La gendarmerie nationale lance une vaste campagne de recrutement

Refus d’obtempérer à Villeneuve-sur-Lot : un mineur au volant d’une voiture volée blesse deux policiers