sur

Gendarmes et policiers lancent des enquêtes de satisfaction

Les administrés appelés à donner leur avis après leur passage à la gendarmerie ou à la police. Il s’agit de renforcer la qualité du lien entre la population et les forces de l’ordre, au moyen d’une grande enquête nationale de satisfaction.

On connaissait les enquêtes de satisfaction pour les restaurants ou les hôtels. Les forces de l’ordre veulent elles aussi avoir des retours du public pour améliorer la qualité du service rendu. Une enquête nationale est lancée en ce début d’année dans tous les commissariats de police et les brigades de gendarmerie. 

Un QR code à scanner sur son smartphone et le questionnaire apparait

Lors d’un dépôt de plainte ou d’un signalement, l’administré peut scanner un QR code avec son smartphone, qui lui permet d’accéder à un questionnaire. “Il va pouvoir donner son avis sur la qualité de l’accueil, mais aussi par exemple sur l’information reçue sur les procédures judicaires, explique le colonel Christophe Junqua, commandant du groupement de gendarmerie du Calvados. Nous sommes la porte d’entrée avant une procédure longue et complexe qui peut aboutir au palais de justice, mais en attendant, le public doit être mieux informé.” Parmi les autres pistes d’amélioration, mieux informer un plaignant sur ce que la loi autorise ou non, et “contrer par exemple certaines idées reçues glanées bien souvent sur internet”.

Avis positifs ou négatifs, mais surtout constructifs

“Le but de la démarche est de faire de la pédagogie, et les forces de l’ordre acceptent la remise en question, poursuit le colonel. Mais nous n’attendons pas que des critiques”. Les administrés sont appelés à rester constructifs. “Si de bonnes pratiques sont constatées dans un endroit, elles peuvent être mentionnées dans les réponses, et nous pourrons essayer de les dupliquer, voire les généraliser”.

Anonymat garanti et avis centralisés au niveau national

L’usager doit simplement indiquer le département dans lequel il se trouve et la brigade ou le commissariat qui l’a accueilli. Des affiches d’information y sont disponibles avec le QR code à scanner. Pour les dépôts de plaintes mobiles (qui peuvent par exemple se faire au domicile des plaignants), le QR code est apposé sur l’ordinateur portable des gendarmes. Sachez enfin que les avis recueillis sont centralisés au niveau interministériel. Il n’est donc pas question de noter chaque brigade ou chaque commissariat avec des petites étoiles comme dans Trip Advisor…!

SOURCE : France BLEU

Qu'en pensez-vous ?

Écrit par pandore

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

343.000 faux passes sanitaires identifiés depuis cet été

Cellule de gendarmerie Demeter jugée en partie illégale : appel du gouvernement