dans

Joggeuse disparue en Mayenne : la jeune fille reconnaît “avoir menti” et “ne pas avoir été enlevée”

La jeune joggeuse mayennaise qui disait avoir été enlevée par deux ravisseurs “a indiqué avoir menti et ne pas avoir été enlevée”‘ explique la procureure de Laval dans un communiqué. Selon Céline Maigné, elle s’est rendue à Sablé-sur-Sarthe “à pied”. Ses blessures sont “d’origine accidentelles” poursuit la procureure. “Elle aurait découpé son tee-shirt avec une paire de ciseaux”. Cette affaire ne va pas s’arrêter là. L’adolescente de 17 ans “fera l’objet d’une procédure pour dénonciation d’infraction imaginaire”. 

La jeune femme de 17 ans a été portée disparue lundi soir 8 novembre à Saint Brice en Mayenne. Partie faire un jogging en milieu d’après-midi, elle n’était pas rentrée à son domicile dans la soirée. L’alerte a été donnée par ses proches, jusqu’à 200 gendarmes ont été mobilisés. La lycéenne a finalement été retrouvée vivante dans un snack de Sablé-sur-Sarthe mardi soir. 

Dans ses premières déclarations, la jeune joggeuse a déclaré avoir échappé à deux ravisseurs, qui auraient utilisé une camionnette verte. Ce qui s’est donc révélé faux.

Qu'en pensez-vous ?

Écrit par pandore

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement et hélice ;

0

Un militaire accusé de viol à l’Élysée, la justice ouvre une enquête

Un chauffard flashé à 235 km/h au lieu de 90 près de Saint-Maximin