sur

Joggeuse disparue en Mayenne : la jeune fille reconnaît « avoir menti » et « ne pas avoir été enlevée »

La jeune joggeuse mayennaise qui disait avoir été enlevée par deux ravisseurs « a indiqué avoir menti et ne pas avoir été enlevée »‘ explique la procureure de Laval dans un communiqué. Selon Céline Maigné, elle s’est rendue à Sablé-sur-Sarthe « à pied ». Ses blessures sont « d’origine accidentelles » poursuit la procureure. « Elle aurait découpé son tee-shirt avec une paire de ciseaux ». Cette affaire ne va pas s’arrêter là. L’adolescente de 17 ans « fera l’objet d’une procédure pour dénonciation d’infraction imaginaire ». 

La jeune femme de 17 ans a été portée disparue lundi soir 8 novembre à Saint Brice en Mayenne. Partie faire un jogging en milieu d’après-midi, elle n’était pas rentrée à son domicile dans la soirée. L’alerte a été donnée par ses proches, jusqu’à 200 gendarmes ont été mobilisés. La lycéenne a finalement été retrouvée vivante dans un snack de Sablé-sur-Sarthe mardi soir. 

Dans ses premières déclarations, la jeune joggeuse a déclaré avoir échappé à deux ravisseurs, qui auraient utilisé une camionnette verte. Ce qui s’est donc révélé faux.

Écrit par pandore

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Un militaire accusé de viol à l’Élysée, la justice ouvre une enquête

Un chauffard flashé à 235 km/h au lieu de 90 près de Saint-Maximin