dans

La belle revanche d’un chien qui s’apprête à rejoindre une brigade cynophile

Hermès a connu un départ dans la vie très difficile. Après avoir été abandonné, le berger belge malinois a frôlé la mort. La date de son euthanasie était programmée depuis des semaines.

La boule de poils âgée d’un an et demi serait probablement décédée à l’heure qu’il est, si un refuge royannais (Les Amis des bêtes) ne lui avait pas ouvert ses portes. Le chien a été sauvé de justesse d’une mort certaine, grâce à cet acte d’humanité. Après avoir obtenu une seconde chance, Hermès se prépare à entamer un nouveau chapitre de sa vie. Le rescapé était loin de se douter de ce que le destin lui réservait…

Un nouveau membre de la brigade cynophile

À son arrivée au refuge, le canidé a attiré l’attention de Didier. L’homme a décelé chez le quadrupède de grandes capacités d’apprentissage. Le Berger Belge Malinois est connu pour sa grande intelligence, son courage et sa détermination. Cette race de chien collabore souvent avec les forces de l’ordre.

Sans surprise, les aptitudes remarquables observées chez Hermès lui permettront de remplir une mission très spéciale : devenir « gendarme ». Selon le quotidien régional Sud Ouest, l’animal jouira d’un statut de militaire avec matricule avant de rejoindre la brigade cynophile. Cette unité, comme son nom l’indique, dresse des chiens et travaille à leurs côtés. Après avoir suivi une formation, Hermès sera envoyé sur le terrain, notamment pour rechercher des personnes disparues ou des stupéfiants. Celui qui attendait il y a encore semaines dans le couloir de la mort, s’apprête à devenir un membre important de et pour la société.

SOURCE : WOOPETS

Qu'en pensez-vous ?

Écrit par pandore

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement et hélice ;

0

Mali : un soldat français est mort accidentellement lors d’une opération de maintenance

Un homme abattu par les gendarmes après une folle course-poursuite : il avait tiré devant la gendarmerie