sur

La Grande-Motte : quatre ans de prison pour avoir blessé un gendarme

Un Perpignanais de 25 ans a été condamné à quatre ans de prison dont trois ferme et à cinq années d’interdiction à paraître dans l’Hérault par le tribunal correctionnel de Montpellier, pour avoir sérieusement blessé un gendarme de la compagnie de Lunel. Violemment frappé au visage, le 5 juin dernier, sur le parking de la discothèque La Dune, à La Grande-Motte, le militaire affecté au peloton de surveillance et d’intervention -Psig Sabre- a eu la mâchoire fracturée, des dents cassées et n’a pas pu reprendre le travail depuis.

L’agresseur était également jugé pour rébellion, fourniture d’identité imaginaire et refus de se soumettre à un test d’alcoolémie. Le tribunal est allé au-delà des réquisitions du procureur de la République…

Le 5 juin vers 7h, les sapeurs-pompiers du Sdis 34 étaient appelés pour venir secourir un fêtard inanimé devant la discothèque. Mais, ils ont été mal accueillis par des amis, dont le Catalan de 25 ans, « qui faisait le fanfaron, il donnait des ordres. Il se tenait au milieu et nous empêchait de travailler, visiblement ivre, il s’est mis à jouer au pompier avec un copain », selon la procédure judiciaire. Le Sdis 34 alerte la gendarmerie et une patrouille du Psig intervient. Les gendarmes sont accueillis comme les pompiers, c’est à dire sur le ton de la provocation : « vous êtes trois ça tombe bien on est trois. Le jeu va durer près de 30 minutes », raconte un des militaires, qui est formel : »Il voulait vraiment se battre avec nous ».

Coups de Taser

Les gendarmes mettent du temps à temporiser, à éviter que les choses dégénèrent, jusqu’à ce qu’informé qu’il allait devoir souffler dans l’éthylotest, le jeune perpignanais frappe l’un d’eux par l’arrière à la mâchoire, avant de s’enfuir en faisant des gestes obscènes, avant d’être rejoint. Il faudra deux coups de Taser TM pour le maîtriser, puis à le placer en garde à vue. Le gendarme a la mâchoire fracturé et plusieurs dents cassées. Il n’a pas pu reprendre le travail et devra se faire réopérer en décembre. 

Source : Actu.fr

Écrit par pandore

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CÔTE-D’OR : Les trafiquants de stupéfiants privés de plus de 18 millions d’euros au premier semestre 2022

Corse : des « brigades européennes » pour renforcer les rangs de la gendarmerie cet été.