sur

Orne : 33 ans après, un homme avoue avoir tué sa compagne

Un homme âgé de 62 ans vient d’être mis en examen pour le meurtre de sa femme, mardi 31 mai… Trente-trois ans après la disparition de cette dernière.

Pendant sa garde à vue, il est passé aux aveux, expliquant avoir étranglé sa compagne et l’avoir enterrée dans le Perche (Orne). Des recherches sont menées pour retrouver le corps sous la supervision par l’Institut de recherche criminelle de la Gendarmerie nationale, rapporte Nos confrères d’Ouest France). 

Le sexagénaire a menti à tout le monde pendant des années, y compris à ses propres enfants. Ils avaient 6 mois et 3 ans quand leur mère a soudainement disparu. Ils ont attendu des années avant de remettre en cause le récit paternel – il racontait que leur mère les avait quittés et était partie avec son amant – et d’aller voir la gendarmerie de Bellême pour signaler la disparition de leur mère en septembre dernier et relancer l’enquête. Dans leur souvenir, leur père se vantait souvent de l’avoir tuée. 

L’enjeu est désormais la prescription du crime, de 10 ans à l’époque des faits. Mais la jurisprudence pourrait tout de même permettre de le poursuivre. L’homme a été laissé libre et placé sous contrôle judiciaire. 

SOURCE : RTL

Qu'en pensez-vous ?

Écrit par pandore

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Drogue : il abandonne 118 kg d’herbe après avoir échappé au contrôle des gendarmes

Près de 800 kilos de résine de cannabis et 140 kilos de cocaïne saisis dans la région de Nantes