dans

Quatre gendarmes blessés par balle lors d’une interpellation

Une interpellation a mal tourné… Quatre gendarmes ont été blessés par balle ce lundi matin 15 février à Malville, entre Nantes et Saint-Nazaire ( Loire-Atlantique ), lors d’une interpellation, mais leur pronostic vital n’est pas engagé.

Après une rixe durant le week-end à Besné, à une vingtaine de kilomètres de Malville, « les gendarmes ont identifié l’auteur et ils ont été à sa rencontre » ce lundi à l’aube, a expliqué la gendarmerie.

L’homme, qui a fait feu sur les gendarmes, a été interpellé. Le pronostic vital des quatre gendarmes du PSIG (Peloton de surveillance et d’intervention) de Saint-Nazaire, touchés par les tirs, n’est pas engagé mais l’un des quatre gendarmes, a été plus sérieusement blessé que les trois autres, et « va se faire opérer », a précisé la gendarmerie.

Source 20minutes

Ajout (Source Le Pandore et la Gendarmerie)

4 gendarmes blessés dont l’un sérieusement lors d’une interpellation.

Il s’agit de 4 militaires du PSIG de Saint Nazaire qui venait arrêter un jeune homme de 24 ans chez lui à Malville en Loire Atlantique, responsable ce week-end d’une agression à l’arme blanche. Le forcené a tiré du plomb à travers la porte de son domicile touchant les 4 gendarmes. Le 1er au bras droit avec plus de 50 impacts, le 2ème militaire à la main droite avec 10 impacts ce qui a  nécessité, dans ce dernier cas, une intervention chirurgicale, le 3ème gendarme avec 2 impacts à une cheville et le 4ème homme avec 1 impact au niveau du torse. Le tireur a été interpellé.

Qu'en pensez-vous ?

Écrit par pandore

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement et hélice ;

0
Orne. Il percute un gendarme : écroué dans l’attente de son procès

Condamné après avoir foncé sur la gendarmerie pour se venger de l’Etat

Isère: Deux ans après l’accident mortel causé par un gendarme ivre, ses collègues mis en examen