sur

« Sans permis et sans gêne »: un jeune de 19 ans intercepté à 175 km/h par les gendarmes

« Un danger public », c’est le qualificatif employé par les gendarmes du Gard pour désigner ce jeune conducteur, « sans permis et sans gêne », interpellé le 1er décembre 2022 à 16h00, sur l’autoroute A9 à hauteur de Lédenon, dans le Gard. Il roulait dans le sens Nîmes vers Orange, avant l’Alpine du peloton autoroute de Gallargues-le-Montueux ne l’oblige à stopper. Originaire d’Orange et tout juste âgé de 19 ans, il a été intercepté à 175km/h alors que la vitesse autorisée est seulement de 110 km/h sur cette portion d’autoroute. 

***sans permis et sans gêne !***

Le jeune automobiliste ne possédait pas le permis de conduire et il  a été de plus testé positif aux stupéfiants. Les gendarmes s’étonnent également de savoir « comment il a pu avoir accès au volant d’une voiture louée par la mère de sa petite copine ». La voiture a été confisquée et placée en fourrière. Il a dû repartir à pied et sera convoqué ultérieurement devant la justice.

Un délit routier sévèrement sanctionné

Conduire sans permis est considéré comme un délit. Et cette infraction est lourdement sanctionnée. Le conducteur risque un an d’emprisonnement et jusqu’à 15 000 euros d’amende. Le nombre de personnes qui conduisent sans permis est en constante augmentation ces dernières années en France. Selon la prévention routière et les derniers chiffres officiels qui datent de 2019, 770 000 conducteurs ne disposent pas du précieux sésame. Un chiffre en hausse de 18 % par rapport à l’estimation réalisée en 2018 et de 54 % par rapport à celle de 2014.

SOURCE : France INFO

Écrit par pandore

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Essonne : mort d’un adolescent de 16 ans après un choc avec le véhicule des gendarmes

Réforme des retraites : policiers, gendarmes et pompiers devront travailler plus longtemps