sur

Sécurité : doubler la présence des forces de l’ordre pour éviter les «zones blanches»

La première ministre s’est exprimée durant une heure et demie devant les députés ce mercredi 6 juillet

Considérant que «l’insécurité, c’est une inégalité», Élisabeth Borne affirme qu’il «ne doit pas y avoir de zones blanches de la sécurité» en France. D’où la création de 200 nouvelles brigades de gendarmerie, et les onze nouvelles unités de forces mobiles. D’où la décision de l’exécutif de «doubler le temps de présence des forces de l’ordre sur le terrain d’ici 2030 (…) grâce (à des) recrutements, en allégeant les procédures, en les modernisant». La réponse à l’insécurité, «c’est aussi l’efficacité de la justice», a-t-elle ajouté, rappelant le recrutement de 8500 magistrats et personnels de justice supplémentaires, «pour une justice plus proche, pour réduire les délais et permettre aux juges de se concentrer sur leur mission fondamentale». Le gouvernement promet enfin d’agir pour «que chaque peine prononcée soit exécutée».

Source Le Figaro

Écrit par pandore

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

L’ENQUÊTE SUR LE DOUBLE MEURTRE À POUYASTRUC AVANCE

Maddy Scheurer : La porte-parole de la gendarmerie nationale, quitte ses fonctions et prend le commandement du groupement du Puy-de-Dôme. Deux nouvelles porte-parole arrivent à sa place. La lieutenant-colonelle Pezant et la capitaine Djebli.