dans

Sécurité globale: feu vert du Sénat aux policiers armés hors service

Le Sénat a adopté jeudi 18 mars, sans modification par rapport au texte de l’Assemblée nationale, la disposition du texte «sécurité globale» visant à autoriser le port d’armes par les policiers hors service dans les lieux accueillant du public, malgré l’opposition d’élus de tous bords.

L’article prévoit que les policiers et gendarmes qui portent leurs armes en dehors de leurs heures de service ne peuvent se voir refuser l’accès aux établissements recevant du public (musées, théâtres, cinéma, centres commerciaux). Adopté «conforme» par les deux chambres en première lecture, il ne pourra plus être modifié dans la suite de la navette. Cet article de la proposition de loi «Sécurité globale» a été voté par 214 voix pour et 121 contre.

Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a vigoureusement défendu la mesure, affirmant que si elle «existe, c’est aussi pour protéger les lieux de culture, les lieux de fête, qui sont des lieux visés par les terroristes». «Il y a aujourd’hui plus de 30.000 policiers au moins qui rentrent chez eux ou qui vivent en dehors de leur service avec leurs armes», avec l’autorisation de leur hiérarchie, a-t-il ajouté, soulignant qu’«il n’y a pas aujourd’hui de cadre légal»: «le gouvernement souhaite légaliser une pratique».

SOURCE : LE FIGARO avec AFP

Qu'en pensez-vous ?

Écrit par pandore

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement et hélice ;

0

Gendarmes tués dans le Puy-de-Dôme : Je ne veux pas qu’on étouffe l’affaire, une des veuves témoigne

Orne. Il percute un gendarme : écroué dans l’attente de son procès

Mort de Rémi Fraisse : décision cruciale ce mardi 23 mars de la Cour de cassation