sur

Tentative d’intrusion à la gendarmerie de Porto-Vecchio: 9 jeunes interpellés.

9 jeunes ont été arrêtés ce mardi matin à 6H à Ghisonaccia et Prunelli di Fium’Orbu dans le cadre de l’enquête suite à la tentative d’intrusion à la gendarmerie de Porto-Vecchio en mars dernier.

Les neuf jeunes interpellés ce mardi à Ghisonnaccia et Prunelli di Fium’Orbu, l’ont été dans la cadre d’une enquête sur une tentative d’intrusion à la gendarmerie de Porto-Vecchio le 11 mars dernier suite à l’agression mortelle d’Yvan Colonna. 

Nombreux appels de soutien de groupes nationalistes et politiques

Dans un communiqué, Core in fronte appelle à “la mobilisation pour les soutenir”. Le mouvement indépendantiste estime que “la question nationale corse est politique et ne relève pas du simple maintien de l’ordre”. 

De son côté, Corsica Libera appelle à “la libération immédiate des jeunes interpellés”, mais aussi “les élus corses à cesser tout dialogue avec l’Etat” ainsi que “l’ensemble des composantes politiques et associatives du peuple corse à se mobiliser sur le terrain”.

Le groupe de la majorité territoriale “Fà populu inseme” a également réagit à ces interpellations, dénonçant “des méthodes répressives d’une autre époque” ainsi qu’un mode opératoire qui ne peut que “jeter de l’huile sur le feu”.

Fà populu inseme qui appelle également au rassemblement devant la caserne militaire de Borgo ce mardi.

Enfin le PNC dénonce ces interpellations de jeunes militants nationalistes, appelant “l’Etat à sortir de cette logique répressive et initier enfin un véritable dialogue, en vue d’aboutir à une solution politique”.

SOURCE FRANCE BLEU

Qu'en pensez-vous ?

Écrit par pandore

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

RODEOS URBAINS

Yvelines : un gendarme reconnu coupable d’homicide involontaire