dans

Un maire lance une pétition éviter de passer en zone police

Alors que l’État procède à un redécoupage entre les zones de police et de gendarmerie autour de Toulouse, le maire de Ramonville lance une pétition… pour conserver ses militaires.

Il faut sauver le soldat gendarmerie. C’est en substance le message de Christophe Lubac, le maire (Génération.s) de Ramonville-Saint-Agne (Haute-Garonne), aux portes de Toulouse, qui vient de lancer mercredi 31 mars 2021 une pétition pour conserver la gendarmerie de sa commune, et du coup, éviter de « basculer » dans le giron de la police.

Une pétition pour « peser sur les décisions » du préfet

Cette pétition, intitulée #TouchePasàMaGendarmerie et lancée par Christophe Lubac lui-même sur change.org, a pour ambition d’afficher « le soutien de la commune à sa gendarmerie », dans le cadre de la réflexion en cours sur le redécoupage de la carte entre les zones de gendarmerie et de police autour de la Ville rose. Cette pétition sera active durant tout le mois d’avril et sera ensuite remise au préfet Étienne Guyot.

« Elle vise à appuyer le positionnement de la commune, partagé avec ses concitoyens, afin de peser sur les décisions qui pourraient être prises dans les semaines à venir », défend le premier magistrat de Ramonville. Il indique avoir « saisi le préfet de la Haute-Garonne pour faire valoir » ses arguments, mais être « sans réponse en ce jour ».

D’autres communes également en fronde

Le maire de Ramonville n’est pas isolé dans cette démarche. Ses homologues de L’Union (divers gauche), ou encore de Balma (centre, proche LREM) avaient également fait part de leur désapprobation. Même sentiment du côté de Portet, de Castanet, de Labège, ou encore d’Auzeville, où ce projet de redécoupage a visiblement du mal à passer

Une « dégradation de la délinquance locale » avec la police ?

Pourquoi ces élus tiennent tant à leur gendarmerie ? Déplorant une décision unilatérale tombée depuis la capitale, Christophe Lubac n’y va pas par quatre chemins : il affirme craindre « une dégradation de la délinquance », en cas de passage en zone police.

SOURCE : ACTU TOULOUSE

Qu'en pensez-vous ?

Écrit par pandore

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement et hélice ;

0

LE DOSSIER MYRIAM SAKHRI RéOUVERT

Ils pénètrent chez un couple de gendarmes pour les agresser, le militaire ouvre le feu