dans

Un motard de la gendarmerie gravement blessé près de Nantes

motards de la gendarmerie
deux motards de la gendarmerie en patrouille

Hier soir jeudi 18 novembre 2021 aux confins de Thouaré-sur-Loire, de Mauves-sur-Loire et de Carquefou, un gendarme de la brigade motorisée a été percuté par une voiture alors qu’il régulait la circulation à la suite d’un accident de la route. Âgée d’une quarantaine d’années, la victime a été transportée au CHU de Nantes pour y être opéré. 

À l’origine du drame, on trouve une sortie de route impliquant un poids lourd. Il est 20 h 50. 

Après sa pause, le conducteur d’un semi-remorque veut repartir. Il tente une manœuvre qui le conduit au fossé. Une voiture qui arrive par l’arrière ne voit pas sa remorque qui dépasse et la percute légèrement.

L’accident n’est que matériel, la brigade motorisée des gendarmes de Saint-Herblain est appelée pour sécuriser la zone et réguler la circulation.

Le second accident, plus important, intervient sur la droite de la chaussée alors qu’un des motards de la gendarmerie s’affaire à sécuriser la zone. Un jeune conducteur rennais de 18 ans roule en direction d’Ancenis. A-t-il été surpris par l’obstacle ? Dans tous les cas il ne voit pas le gendarme. Il le percute sur cette route où la vitesse est limitée à 70 km/h.

Blessé sérieusement, avec une double fracture au tibia et plusieurs côtes cassées, le motard de la gendarmerie âgé d’une quarantaine d’années, a été transporté au CHU de Nantes. Il y a subi une opération. Ses jours ne sont plus en danger. “Vu les circonstances et le choc, les conséquences de cette collision auraient pu être bien plus dramatiques ! »,” rapporte l’un des enquêteurs.

Aucune trace de freinage

Aucune trace de freinage n’a été relevée pour l’heure, le pare-brise de la voiture a volé en éclat et le pare-chocs est très endommagé.

L’automobiliste s’est arrêté aussitôt, en état de choc. Les dépistages ont révélé qu’il n’avait consommé ni alcool ni stupéfiant. L’enquête se poursuit pour comprendre ce qui a pu l’empêcher de maîtriser sa voiture au moment du drame.

SOURCE : OUEST France
Photo d’illustration

Qu'en pensez-vous ?

Écrit par pandore

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement et hélice ;

0

CONGRÈS DES MAIRES : « La gendarmerie nationale doit des comptes aux élus »

Jeu de l’olive dans les écoles : ” Pas un geste banal mais un abus sexuel ” la gendarmerie du Tarn-et-Garonne alerte