sur

Une randonneuse portée disparue dans les Vosges, les gendarmes lancent un appel à témoins

La gendarmerie des Vosges a lancé un appel à témoins suite à la disparition inquiétante, depuis dimanche 19 décembre de Nadine Dieudonné, qui était partie randonner en raquettes au pied du Hohneck, dans les Vosges.

Cela fait maintenant trois jours qu’on est sans nouvelle de Nadine Dieudonné. Partie dimanche faire une sortie en raquette, cette adepte de randonnées de 46 ans n’a pas regagné son domicile par la suite. La gendarmerie, prévenue le lendemain matin a lancé des recherches.

Son véhicule a été retrouvé sur un parking au pied du Hohnech, sur la commune de la Bresse, dans les Vosges. Faute de nouvelles informations et « malgré un vaste dispositif de recherche », la gendarmerie a donc lancé un appel à témoins ce mardi. 

L’avis de recherche précise que la portée disparue est une femme de corpulence moyenne qui mesure 1m62. Elle a les cheveux bruns et les yeux marron. Lors de sa sortie, elle était équipée d’un pantalon noir, d’une veste blanche et grise avec des bandes roses, portait des lunettes et un sac à dos gris/kaki.Selon France Bleu Vosges, une vingtaine de gendarmes et de sapeurs-pompiers sont mobilisés sur les versants vosgien et alsacien de la montagne. Plusieurs hélicoptères ont fait des reconnaissances et des équipes ont parcouru les différents chemins en raquette et à pied. Une équipe cynophile et des drones ont également appuyé les recherches. Celles-ci sont cependant compliquées par la surface à parcourir et par les conditions météorologiques.

Source Gendarmerie des Vosges

L’appel à témoins demande donc à toute personne apercevant la quadragénaire ou qui pourrait apporter des éléments utiles à l’enquête de prendre contact avec la gendarmerie de Saulxures-sur-Moselotte au 03.29.24.60.17 ou en composant le 17.

Source LCI

Écrit par pandore

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un gendarme en garde à vue après avoir tiré sur un habitant de Montchanin

Un an après, l’hommage aux gendarmes décédés à Saint-Just – Source Gend’Info-