Normandie : un gendarme percuté volontairement par un chauffard en fuite
actualités brèves sécurité

Verbalisé, il menace de mort les gendarmes

Alors que les militaires de la communauté de brigades de Balma, à l’est de Toulouse, patrouillaient dans les rues de la ville pour s’assurer que les règles du confinement étaient bien respectées, ils sont tombés sur un groupe d’individus au niveau de la cité de Lasbordes.

Des menaces prises au sérieux

Ces jeunes majeurs s’amusaient dans la rue ignorant les directives sanitaires du gouvernement. Les gendarmes ont très vite remarqué que certains d’entre eux ne portaient pas le masque, d’autres n’avaient pas d’attestation pour justifier leur présence. Ils ont donc dressé plusieurs procès-verbaux.

L’un des protagonistes, déjà connu par les forces de l’ordre, a refusé de se soumettre à ce contrôle. Il a insulté et surtout menacé de mort les militaires qui se trouvaient face à lui, avant de prendre la fuite. Au regard du contexte, ces paroles ont été prises très au sérieux.

Il fuit par le toit

À peine quelques heures après les faits, alors qu’il venait de retourner à son domicile, ce jeune homme a entendu la sonnette de son appartement retentir. De l’autre côté de la porte, les gendarmes…

Le suspect de 18 ans est alors sorti par une fenêtre et a voulu fuir par le toit du bâtiment, sous le regard de plusieurs voisins, très surpris. Il a finalement été interpellé puis placé en garde à vue, avant d’être déféré au parquet de Toulouse. Il est finalement placé sous surveillance électronique pendant six
mois. “Depuis plusieurs jours, nous avions quatre ou cinq jeunes qui causaient des nuisances sur ce secteur. Nous avions demandé l’aide des forces de l’ordre, je félicite donc la gendarmerie d’être intervenu aussi rapidement”, confie Vincent Terrail-Noves, le maire de Balma.

SOURCE : LA DEPÊCHE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *