sur

3e Prix du Roman de la Gendarmerie nationale : les jeux sont faits !

© CABCOM GR - F. BOURDEAU

Le Prix du Roman de la Gendarmerie nationale, qui récompense un roman inédit dans lequel la gendarmerie nationale joue un rôle prépondérant, est désormais bien installé dans le paysage des prix littéraires ! Les deux précédents lauréats, Patrice Quélard, pour son roman « Place aux immortels, et Christophe Carlier, pour son thriller « Un prénom en trop », ont en effet connu un beau succès en librairie.

Les délibérations du jury de la 3e édition se sont déroulées mardi 8 novembre, à la caserne des Célestins, à Paris, en présence du général de corps d’armée Bruno Jockers, major général de la gendarmerie nationale, qui ne participait pas au vote.

Parmi les membres du jury, présidé par Céline Thoulouze, directrice des Éditions Plon, on retrouve des habitués comme les romanciers Maxime Chattam et Françoise Bourdin, le journaliste Yves Thréard, l’essayiste Eric Delbecque, mais également des nouveaux venus, dont l’animateur Thierry Ardisson, Maylis Çarçabal, directrice de la communication et des marques du groupe TF1, ainsi que les chercheurs Amélie Myriam Chelly, spécialiste de l’Iran et de l’islamisme, et Nicolas Arpagian, spécialiste de cybersécurité.

SOURCE : GENDinfo

Écrit par pandore

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sainte-Soline : le chantier de la «bassine» contestée redémarre

Bleuet de France : un partenariat inédit avec les armées et la Gendarmerie nationale