dans

Alcool au volant : des gobelets pédagogiques distribués par la gendarmerie

La compagnie de gendarmerie de Montluçon (Allier) a lancé une campagne de sensibilisation aux dangers de l’alcool au volant. Pour cela, elle a fait fabriquer 3.000 gobelets pédagogiques.

C’est un triste constat réalisé par la compagnie de gendarmerie de Montluçon : en 2020, trente-sept accidents corporels ont eu lieu sur l’arrondissement, faisant cinq morts, soit trois de plus qu’en 2019. « Et dans près de 32 % des cas, il y avait une consommation d’alcool », note la chef d’escadron Linda Blaising, commandante de la compagnie.

« L’alcool, ça se dose »

Alors, pour sensibiliser aux dangers de l’alcool au volant, les militaires de l’arrondissement ont voulu mettre en place une action de prévention originale en distribuant des gobelets pédagogiques lors de leurs opérations de contrôle. Avec comme message principal : « L’alcool, ça se dose ».

« Il y a sur ces gobelets les informations légales, les amendes encourues… Il y a également le taux approximatif en fonction de la consommation et du poids de la personne. Des graduations permettent aussi de se rendre compte de la consommation. L’objectif est de permettre aux gens de mieux évaluer leur consommation et évidemment de les encourager à réduire. »

3.000 gobelets fabriqués

La compagnie a ainsi fait fabriquer 3.000 gobelets (financés par la Préfecture de l’Allier) qu’elle distribuera tout au long de l’été notamment lors d’événements festifs. « Nous avons commencé lors des festivités du 14 juillet », poursuit la commandante qui avait organisé une importante opération de contrôles à Commentry ainsi qu’à différents points de l’arrondissement.

« C’est un moyen de sensibiliser différemment. Pour l’instant, les gens sont plutôt contents et trouvent la démarche sympathique. » 

SOURCE : LA MONTAGNE

Qu'en pensez-vous ?

Écrit par pandore

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement et hélice ;

0

« La police et la gendarmerie ont autre chose à faire » que contrôler le pass sanitaire

Un homme armé recherché à Gréolières, les gendarmes déployés