actualités sécurité

Christophe Castaner « C’est la responsabilité d’un gendarme d’assumer la dénonciation de phénomènes de radicalisation. »

Aujourd’hui, à l’audience devant les Sénateurs. le Ministre de l’intérieur explique qu’il appartient aux policiers et gendarmes de dénoncer les dérives sectaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *