actualités sécurité société

Christophe Castaner devant le Sénat

Mission de suivi parlementaire des mesures liées à l’épidémie de COVID-19.

Les travaux de la commission des lois du Sénat se sont poursuivis avec l’audition de M. Christophe Castaner, ministre de l’Intérieur. Durant cette audition, le ministre a rappelé que les actions du ministère avaient inlassablement poursuivi l’objectif de « préserver la santé des Français et assurer la capacité de notre système de soins à tenir le coup ». Que les missions quotidiennes de sécurité et de protection continuaient à être assurées.

Au sujet des élections municipales

S’agissant des élections municipales et de leurs résultats. Christophe Castaner a déclaré qu’il était favorable à l’installation des conseillers élus, ce qui est le cas dans 30.000 communes. « Si les conditions sanitaires le permettent ».

S’agissant du contrôle des mesures visant à limiter les déplacements. Le ministre a déclaré que 12,6 millions de contrôles avaient été réalisés et 762.106 infractions relevées (comptage arrêté au 15 avril soir).

S’agissant des violences intrafamiliales

S’agissant des violences intrafamiliales et même si le nombre de plaintes recueillies est en baisse. Christophe Castaner a déclaré que les interventions à domicile avaient augmenté de 48 % depuis le 16 mars, date de début des mesures de limitations des déplacements. Le ministre a déclaré avoir « accompagné une proposition qui m’avait été faite par le DGGN. Le Directeur Général de la Gendarmerie Nationale, élargie au DGPN, le Directeur de la Police Nationale », et qui concernait les appels d’initiative. Ainsi, les gendarmes et les policiers ont contacté les membres de familles connues pour des tensions, aux fins d’apprécier le climat interne.

Le Directeur de la Gendarmerie Nationale, le général d’armée Christian Rodriguez

Pour les violences urbaines

S’agissant des violences urbaines. Christophe Castaner a déclaré que « globalement, la situation dans les quartiers est plutôt calme ». Que concernant le respect des mesures édictées par le gouvernement pour lutter contre la propagation du virus. « On a observé un certain relâchement ces derniers jours, mais pas que dans les quartiers ».

image d’illustration

S’agissant des réclamations liées à des contrôles. Citant la plateforme de l’inspection générale de la police nationale, le ministre a précisé que sur les 12,5 millions de contrôles, 166 réclamations avaient été enregistrées.

Pour la suite, le président de la République a évoqué la fermeture des frontières hors Schengen. Les décisions devraient être prises lors d’un Conseil européennes des ministres de l’Intérieur la semaine prochaine.

Source Le Pandore / Le Sénat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *