sur

Coups de feu contre les gendarmes à Saint-Joseph : un suspect s’est rendu

©© MAX PPP
  • Le propriétaire du scooter transportant les deux personnes soupçonnées de tirs sur les gendarmes lundi 12 décembre 2022 à Saint-Joseph, s’est rendu et a immédiatement été placé en garde à vue.

L’émotion suscitée par les faits et l’appel à la raison de Yan Monplaisir, le maire de Saint-Joseph en Martinique, ont peut-être influencé la démarche de l’une des deux personnes recherchées après les tirs contre les gendarmes.

Mardi 13 décembre 2022, aux environs de 14h30, une personne se présentant comme le propriétaire du scooter transportant les deux personnes soupçonnées, s’est rendu à la gendarmerie de Saint-Joseph.

À ce stade de l’enquête nous ne connaissons pas encore son rôle. Etait-il conducteur ou le tireur ? Son audition est en cours mais le préfet semble être en possession d’une information capitale.

Le deuxième suspect est activement recherché.

Rappel des faits

Lundi après-midi (12 décembre 2022), vers 16h30, lors d’un contrôle d’identité dans le bourg de Saint Joseph, deux individus ont tiré sur deux gendarmes d’un escadron (en renfort ces dernières semaines en Martinique).

Avec l’appui de l’hélicoptère, les gendarmes ont rapidement mis en place un important dispositif avec notamment la fouille de tous les véhicules.

Les individus ont réussi à prendre la fuite à pied laissant sur place leur scooter. 

SOURCE : MARTINIQUE 1

Écrit par pandore

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La gendarmerie collecte plus de 78 000 armes

Coupe du monde 2022 : un dispositif de sécurité renforcé ce week-end en France