sur

La Gendarmerie s’équipe de centaines de Renault Grand Scenic

Cette fois-ci, c’est Renault qui a été choisi pour équiper la Gendarmerie nationale.

Le véhicule choisi est le Renault Grand Scénic, livré avec 5 sièges et non 7 pour ménager la capacité du coffre. La préparation est signée Durisotti, le carrossier qui était en charge de la préparation des Alpine A110 des équipes rapides d’intervention. L’entreprise est basée а Salaumines, du côté de Lens.

Ce Grand Scénic va donc compléter la flotte de la Gendarmerie, qui avait déjа profité en 2021 d’une livraison de 1260 Peugeot 5008 (une partie était dédiée à la police nationale). Tous ces Scenic bénéficient de la même motorisation essence quatre cylindres 1.3 TCe 160 cv avec boite а double embrayage EDC.

La préparation de ces Grand Scénic comprend la carrosserie sérigraphiée, les gyrophares, sirènes deux-tons, et autres équipements électroniques indispensables а bord. Sans oublier un vitrage renforcé !

Un renouvellement du parc auto du Ministère de l’intérieur lancé en 2020

La Police Nationale avait également reçu un lot de Grand Scénic en fin d’année dernière. Cette fois-ci, c’est la Gendarmerie qui va recevoir un lot de 800 Grand Scénic.

Fin 2020, le ministre de l’intérieur Gérald Darmanin avait en effet annoncé un budget de 400 millions d’euros pour renouveler mais aussi rendre plus vert le parc auto du Ministère de l’intérieur. Ce budget devait alors permettre de renouveler 15000 véhicules, ce qui comprend le renouvellement d’une voiture de gendarmerie sur quatre. La flotte totale comprend 70000 véhicules, qui vont jusqu’aux bus et véhicules blindés.

Ce renouvellement va permettre de remplacer un grand nombre de voitures diesel et très kilométrées. Il n’y a pas si longtemps, il n’était pas rare de croiser des gendarmes en circulation dans des Renault Clio 2. Des voitures âgées d’une vingtaine d’années !

SOURCE ACTU AUTO

Écrit par pandore

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Robert Hendy-Freegard interpellé en Belgique

ÉLISABETH BORNE ANNONCE 8500 POLICIERS ET GENDARMES SUPPLÉMENTAIRES EN CINQ ANS