sur

La gendarmerie teste une nouvelle application d’alerte destinée à avertir notamment les banques et les commerces.

Être avertis directement de risques en cours comme par exemple les braquages ou les vols : c’est l’objectif d’Alerte 70. Cette application a été lancée par la gendarmerie de Haute-Saône. Depuis hier 24 juin, les professionnels peuvent profiter de cette expérimentation unique sur le territoire. 

Alerte70 : la Haute-Saône expérimentalise un dispositif innovant et unique. Une application pour partager en temps réel des informations interactives concernant la sécurité dans le département. C’est à destination des professionnels (agriculteurs, commerçants…) 

Une application pour remplacer un système d’information par SMS

C’est pour l’instant un test à l’échelle d’un département, mais il importe beaucoup. Ce système d’alerte repose sur une application à télécharger sur son téléphone. Il existait auparavant une alerte par SMS depuis 2011, pour les commerçants et les agriculteurs, mais elle était considérée comme restrictive. Toutes les personnes appartenant à ces communautés professionnelles n’ont pas forcément pu en bénéficier. L’arrivée de ce dispositif représente donc un grand changement pour la gendarmerie de Haute-Saône, à l’origine de cette initiative.

« On va pouvoir expérimenter pendant une année cette application, afin de capter des communautés telles que les agriculteurs, les pharmaciens sur plusieurs sujets. C’est un dispositif qui leur permet de pouvoir nous aider, mais aussi de pouvoir faire passer des messages, comme par exemple dans les cas de disparitions de personnes ou 

d’enfants », explique le colonel Thierry Crampé, commandant du groupement de gendarmerie de Haute-Saône. 

Sur l’ensemble du territoire, 31 communautés ont été répertoriées. Parmi elles, 2.600 agriculteurs, 5.000 artisans ou encore 720 commerçants. Les pompiers ou encore les directeurs d’établissements scolaires sont d’autres exemples de publics visés par cette application. Soit autant de professionnels qui peuvent lancer l’alerte.

« Avec ces professions socio-professionnelles largement représentées, on s’est dit qu’on peut-être être plus efficaces en les associant à notre démarche. Nous sommes 400 gendarmes sur les 5.000km2 que compte la Haute-Saône : il n’est pas possible de capter l’ensemble des habitants de ce département », ajoute l’officier de gendarmerie. 

De l’autre côté de l’écran, ce sont les opérateurs du centre opérationnel de la gendarmerie de Haute-Saône qui traitent leurs signalements. Une fois les informations reçues, les gendarmes envoient une alerte sur l’application. Les utilisateurs reçoivent cette notification, pour laquelle ils ont plusieurs choix de réponse. Ils peuvent accuser réception du message ou encore indiquer qu’ils ont des renseignements au sujet des risques en cours.

L’application est dès maintenant disponible en ligne, uniquement pour les professionnels. Ils doivent d’abord s’inscrire puis fournir ensuite des informations sur leurs activités, pour pouvoir télécharger ce logiciel. L’outil est disponible à présent pour les téléphones Apple ou qui fonctionnent avec le système Android. 

Source France 3 / Crédit photo L’Est Républicain

Écrit par pandore

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Opération tranquillité vacances : Inscrivez-vous dès à présent via un nouveau service en ligne !

Sécurité : la police et la gendarmerie vont bientôt pouvoir préempter les réseaux 4G