dans , , ,

LE DGGN devant les représentants de la gendarmerie

Ineterview du DGGN Directeur Général de la Gendarmerie Nationale, le Général Christian Rodriguez dans son bureau place Beauvau à Paris le 3/12/2019 Photo Jean-Christophe Marmara / Le Figaro

Le DGGN Christian Rodriguez, a ouvert, ce 23 novembre, la 71e session du Conseil de la fonction militaire de la gendarmerie (CFMG) qui, compte tenu de la situation sanitaire, se déroule en visioconférence.

Le plan de relance pour la gendarmerie

Le DGGN a tenu à féliciter tout d’abord l’ensemble des militaires de la gendarmerie pour leur engagement au quotidien.

Le général d’armée Rodriguez a ensuite expliqué les effets très bénéfiques du plan de relance pour la gendarmerie. Il va permettre un renouvellement sans précédent des moyens de mobilité (environ 4 500 commandes de véhicules dont 45 VBRG et 250 véhicules de maintien de l’ordre), l’engagement d’efforts très importants dans le domaine de l’immobilier domanial et la modernisation de l’équipement des gendarmes (caméras piétons, terminaux NEO, gilets tactiques et tasers).

Les mesures :

En s’appuyant sur la rencontre du Groupe de liaison (GL) du CFMG avec M. Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur le 22 octobre dernier, le DGGN a rappelé les résultats très positifs obtenus grâce à l’action combinée de la concertation et des directions de la DGGN. Ils vont notamment permettre, dès 2021, de :

– octroyer l’Indemnité de sujétion spéciale de police (ISSP) à taux plein aux élèves-gendarmes en stage dans les unités opérationnelles ;

– augmenter, à la faveur d’un plan pluriannuel, le volume du nombre de primes de haute technicité (PHT) et de qualification supérieure Gendarmerie (PQSG) ;

– attribuer l’IJAT aux militaires de la gendarmerie, qui sont affectés dans une unité de la GM ou de la GR et déplacés en unité ou fraction d’unité de 12 militaires au moins, hors de leur commune d’implantation pendant un minimum de 12 heures, lorsqu’ils exécutent des missions autres que le maintien  en condition opérationnelle (instruction, formation, etc.).

Les militaires de la gendarmerie, des armées et du service de santé des armées, qui sont placés pour emploi au sein de ces unités par décision du ministre de l’Intérieur, peuvent également y prétendre pour des missions en outre-mer ou de longue durée.

Au moment où les opérations de renouvellement du CFMG sont en cours, le général d’Armée Rodriguez a encouragé les militaires de l’Institution à se porter volontaires, avant le 5 décembre, pour rejoindre le CFMG.

Source Le Pandore et la Gendarmerie

Crédit photo : le figaro

Qu'en pensez-vous ?

Écrit par pandore

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement et hélice ;

0
Normandie : un gendarme percuté volontairement par un chauffard en fuite

TERRORISME : Un député veut autoriser les militaires а faire usage de leurs armes en dehors du service.

Motards de la gendarmerie blessés dans le Gard : le chauffard arrêté