sur

Le ministère de l’Intérieur veut remodeler les compagnies de CRS et de gendarmes mobiles

Gérald Darmanin engage les grandes manœuvres au ministère de l’Intérieur. Parmi les chantiers du ministre, les Jeux olympiques de Paris 2024, la lutte contre la drogue et contre l’insécurité.

Pour parvenir à ses objectifs, la place Beauvau veut mettre ce qu’on appelle du “bleu” dans la rue. Mais pour cela, il lui faut dégager des effectifs. Selon les informations du service police-justice d’Europe 1, le maintien de l’ordre va être remodelé pour mieux faire face aux différentes crises. À commencer par les gardes statiques dans Paris qui mobilisent sept unités de forces mobiles. 

Ce sont des CRS et des gendarmes mobiles postés en permanence devant des sites sensibles comme les ministères ou les ambassades de la capitale. L’idée est de confier dans les prochains mois cette charge, jugée ingrate, à la préfecture de police, et donc de récupérer ces sept unités, soit plus de 500 policiers et gendarmes, pour les redéployer ailleurs en France, sur des missions de sécurité publique.

Un retour des manifestations craint à la rentrée

Onze autres unités de forces mobiles doivent voir le jour. Selon nos informations, les services du ministère sont en train d’identifier dix agglomérations pour y installer des compagnies de CRS dans la durée. Sur le même modèle de ce qui existe aujourd’hui à Marseille où deux compagnies sécurisent en permanence les quartiers. “C’est un bon moyen pour avoir des effectifs sous la main et les projeter rapidement sur des différentes crises”, abonde un chef de service. 

Il faut dire que la rentrée sociale de septembre s’annonce compliquée avec un possible retour des manifestations. À cela s’ajoute les épisodes de violences urbaines, sporadiques et locales, mais qu’il faut endiguer rapidement. Le tout dans un contexte d’exposition médiatique avec la Coupe du monde de rugby et les JO de 2024. C’est une priorité pour Gérald Darmanin: montrer au monde le meilleur visage de la France.

SOURCE : EUROPE 1

Qu'en pensez-vous ?

Écrit par pandore

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Fercé-sur-Sarthe. Après une noyade, une enquête pour homicide involontaire vise des gendarmes

Braqueur d’une station-service abattu près de Grenoble : le gendarme relâché après 24 heures de garde à vue