sur

«Un certain fantasme de l’uniforme» : l’arnaqueuse se faisait passer pour une gendarme sexy sur Internet

Deux escrocs viennent d’être interpellés par les gendarmes de Lille (Nord). Une jeune femme, conseillée par un spécialiste de l’arnaque habitant le Val-d’Oise, avait volé les clichés privés d’une jeune réserviste de la gendarmerie pour proposer de fausses annonces de prostitution. Les deux complices auraient ainsi empoché plus de 100 000 euros

La fausse gendarme qui vendait ses charmes sur le réseau social Snapchat était en fait une arnaqueuse ayant usurpé l’identité d’une jeune réserviste. 

Ils sont des centaines à avoir succombé aux charmes de l’uniforme. Sur le réseau social Snapchat, tous pensaient échanger avec une jeune gendarme sexy. Ils étaient même prêts à payer une cinquantaine d’euros pour obtenir des photos un peu plus osées, voire des vidéos pornographiques. Mais tout cela cachait en réalité une arnaque, doublée de l’usurpation d’identité d’une jeune gendarme réserviste.

L’arnaqueuse a juste utilisé les photos de la gendarme, car elle a vu qu’il y avait un certain fantasme de l’uniforme et qu’elle arrivait à attirer bien plus de pigeons grâce à ces clichés. Une fois le client appâté, la jeune escroc de 23 ans envoyait des photos sexy à ses acheteurs.

Source Le Parisien

Écrit par pandore

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Gendarmerie de Pietrosella : le parquet national antiterroriste se saisit de l’attentat

Le « camion-scanner », cette nouvelle méthode des gendarmes pour contrôler les véhicules