sur

Une cliente découvre des asticots dans son tacos, une restauratrice condamnée à de la prison ferme

La décision a été rendue, en délibéré, lundi 9 janvier 2023 par le tribunal correctionnel de Béziers. Une restauratrice de Marseillan (dans l’Hérault) a écopé de 9 mois de prison ferme et d’une amende pour avoir eu recours à un salarié non déclaré et avoir commis plusieurs infractions à l’hygiène.

Le 21 mai 2022, des gendarmes de la brigade nautique de Marseillan contrôlent un établissement de restauration rapide de la commune. Le restaurant avait auparavant été signalé par une cliente qui affirmait avoir trouvé des asticots dans son plat de tacos, relate Raphaël Balland, le procureur de Béziers.

Le signalement d’une cliente

Au moment de l’inspection du site, les militaires avaient, notamment, découvert de nombreux aliments présentant des dates de péremption dépassées ou non indiquées, mais aussi, entre autres choses, des fruits de mer impropres à la consommation, des pains à burger avec des traces de moisissures et de la viande en état de décongélation. Autre infraction relevée lors du contrôle : l’un des deux salariés présents n’avait pas de contrat de travail et n’était pas déclaré.

La restauratrice avait reconnu les faits, lors de sa garde à vue entamée le 22 juin. Elle ne s’est pas présentée à son procès qui s’est tenu le 12 décembre. Défavorablement connue de la justice, elle cumulait déjà sept condamnations entre 2006 et 2022, notamment pour fraude à des prestations sociales, travail dissimulé, vol et conduite en état alcoolique.

SOURCE : France 3 OCCITANIE

Écrit par pandore

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Près de Toulouse. La fillette de 7 ans arrive maquillée à l’école qui alerte les gendarmes

UN GROS POISSON RUSSE DU DARK WEB INTERPELLE