in

Bretagne : un gendarme poursuivi pour harcèlement sexuel et menaces de mort

Ce sous-officier de gendarmerie est accusé de harcèlement sexuel et menaces de mort, a annoncé le procureur de Brest mardi 21 février.

Placé en garde à vue à la brigade de recherche de la gendarmerie de Chateaulin (Finistère), le militaire comparaîtra le 3 juillet devant le tribunal correctionnel de Brest.

Il lui est reproché « de façon répétée, des propos ou comportements à connotation sexuelle ou sexiste (…) par une personne qui abuse de l’autorité que lui confèrent ses fonctions », a indiqué le procureur Camille Miansoni à la presse, sans donner de précision sur la victime.

Il s’agit notamment de « propos » et de « messages à connotation sexuelle », commis à Plourin-les-Morlaix (Finistère) entre 2017 et 2023.

Menaces de morts contre un homme

En outre, il est aussi reproché au gendarme d’avoir menacé un homme « à plusieurs reprises » de le tuer « s’il faisait du mal » à la victime de ce harcèlement sexuel, entre janvier et juin 2020.

Placé sous contrôle judiciaire, le militaire a interdiction de se rendre au domicile de ses victimes, de porter une arme et d’exercer sa profession de gendarme.

SOURCE : LE PARISIEN

Written by pandore

Laisser un commentaire

Un « go fast » intercepté dans la Nièvre : plus de 109 kg de cannabis saisis dans une voiture

Gers : un avis de recherche émis par la gendarmerie après la fugue d’une mineure