dans

Arrêté à bord d’une voiture sérigraphiée comme un véhicule de gendarmerie

Surprise ce dimanche 14 novembre vers 17 heures ! Sur l’aire de Latitude 45 à Pont-d’Isère, les gendarmes du peloton autoroutier de Valence découvrent une Renault Mégane RS qui ressemble à s’y méprendre à leur propre véhicule rapide d’intervention. La voiture est siglée exactement de la même manière que la voiture de gendarmerie avec les mêmes bandes fluo à l’avant et à l’arrière. Seule différence : sur les flancs du véhicule, aucune mention à la gendarmerie mais le nom de la société. 

Un délit passible de six mois de prison

Le patron de cette entreprise de signalisation qui se rendait à un salon sur Lyon a expliqué que c’était “un clin d’oeil”, qu’il voulait ainsi “attirer l’attention” et faire “sa publicité”. Mais c’est un délit passible de six mois de prison et 7.500 euros d’amende pour usage public de véhicule pouvant créer une méprise avec ceux de la gendarmerie. L’homme sera convoqué pour en répondre ultérieurement en justice. Il n’a pu repartir qu’après l’intervention d’un garagiste qui a supprimé au décapeur thermique le siglage de sa Mégane.

SOURCE : France BLEU

Qu'en pensez-vous ?

Écrit par pandore

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement et hélice ;

0

Des gendarmes du Nord remontent le temps à bord d’une DeLorean

ATTENTION ARNAQUE