sur

Côte-d’Or. En état d’hypothermie, des élèves de la gendarmerie secourus après un bivouac

Sept élèves d’une école de gendarmerie ont été retrouvés en état d’hypothermie dans une ferme de Fleurey-sur-Ouche (Côte-d’Or), mercredi 18 janvier. Ils faisaient partie d’un groupe de 105 personnes qui participaient à un bivouac de plusieurs jours dans le cadre de leur formation. 

C’est vers 19 h que les pompiers ont reçu l’appel d’une élève expliquant se sentir mal et avoir froid, comme certains autres de ses camarades. Les pompiers ont alors mis en place le plan Novi (nombreuses victimes) afin de pouvoir prendre en charge les nombreuses victimes.

Tous sont sortis de l’hôpital

Au total, sept personnes ont été évacuées vers le CHU de Dijon pour hypothermie. Ils sont sortis de l’hôpital le lendemain. Dans un communiqué, le commandant de l’école a souhaité éclaircir certains points. « Cet exercice sur la semaine du 16 au 20 janvier, avec nuits sur le terrain, faisait suite à une préparation progressive menée depuis le début de leur arrivée à l’école », a-t-il notamment expliqué.

À cause des conditions climatiques, les élèves étaient d’ailleurs en train de rejoindre leur établissement de formation, s’abritant simplement pour passer la nuit. Après l’intervention des secours, il a été décidé de mettre fin à l’activité nocturne.

SOURCE : OUEST-France

Écrit par pandore

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gérald Darmanin réagit à la mort d’un gendarme dans une collision avec un poids lourd en Ardèche

EURE: UN HOMME DE 75 ANS BLESSÉ PAR BALLE, SEPT CHASSEURS ENTENDUS PAR LES GENDARMES