sur

Escorté par les gendarmes à la maternité, le papa leur demande de choisir le prénom du bébé

motards de la gendarmerie
deux motards de la gendarmerie en patrouille

Intercepté pour un excès de vitesse, un automobiliste a finalement été escorté par les motards de la gendarmerie jusqu’à la maternité : à l’intérieur de la voiture, la femme du conducteur avait perdu les eaux. Pour remercier les gendarmes, le papa leur a demandé de choisir le prénom de son futur fils.

Tout commence par une voiture lancée à vive allure sur la départementale 32 entre Saint-Pierre-D’Eyraud et Prigonrieux (Dordogne), en direction de Bergerac. 

Au volant, un médecin généraliste. Sur le bord de la route, des motards de la gendarmerie. Les militaires repèrent la voiture en excès de vitesse, la prennent en chasse et contraignent le conducteur à s’arrêter. « Je roulais un peu vite », concède le docteur. 

Le prénom des gendarmes pour leur bébé ?

Sa franchise va l’aider : s’il roule à cette vitesse, c’est pour une bonne raison, sa femme présente à ses côtés dans la voiture a perdu les eaux : « Je me suis donc arrêté et leur ai expliqué la situation. Ils ont été très compréhensifs, très sympas et m’ont escorté jusqu’à la maternité. Je les remercie encore. »

Direction donc la maternité avec l’escorte des motards. Comment les remercier ? Le couple a une petite idée, puisque le prénom du petit garçon qui va voir le jour n’a pas encore été choisi : « J’ai demandé aux gendarmes quels étaient leurs prénoms. L’un s’appelait Xavier, l’autre Vincent. Ce n’était pas des prénoms que nous avions choisis. »

Le gendarme propose le nom de son fils

Finalement le petit garçon ne prendra pas le nom d’un des gendarmes, mais presque : « L’un d’eux nous a donné le nom de son fils. C’était l’un des prénoms que nous avions retenus. C’est donc celui qui a été choisi. »

Le futur papa n’a pas souhaité communiquer le prénom à nos confrères, et le petit garçon n’avait pas encore pointé le bout de son nez, mais ses parents auront une belle anecdote à lui raconter  lorsqu’il sera en âge de comprendre. Un futur gendarme ? 

SOURCE : France LIVE

Écrit par pandore

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les honneurs militaires ont été rendus au capitaine Jérôme Favier – Source GendInfo –

À OLÉRON, LA CHÈVRE ET LE MOUTON CONDUISENT LES GENDARMES AUX PLANTS DE CANNABIS