sur

Jean-Luc Mélenchon critique la police après la mort d’une femme lors d’un contrôle, Gérald Darmanin lui répond

Une équipe de policiers à vélo a tiré sur les occupants d’une voiture qui ont refusé d’obtempérer, fonçant sur les forces de l’ordre, lors d’un contrôle. Deux des occupants ont été grièvement blessés dont une femme qui est décédée à l’hôpital.

Les faits se sont produits samedi matin 4 juin dans le quartier de Barbès, dans le 18e arrondissement de Paris. 

STAFF / AFP
Gérald Darmanin a dénoncé lundi les « insultes » de Jean-Luc Mélenchon contre les policiers.

« La police tue et le groupe factieux Alliance (syndicat de police) justifie les tirs et la mort pour » refus d’obtempérer. « La honte c’est quand ? », a tweeté le leader des insoumis dans la nuit de dimanche à lundi 6 juin, à une semaine du premier tour des élections législatives. « Encore un abus de pouvoir inacceptable. La peine de mort pour un refus d’obtempérer. Le préfet approuve ? Le ministre félicite ? La honte c’est quand ? », avait-il déjà écrit plus tôt sur le même réseau social.

Insulter la police « déshonore ceux qui veulent gouverner », répond Gérald Darmanin

« Les policiers, les gendarmes méritent le respect. Ils font un travail courageux, difficile et risquent leur vie à chaque instant. Les insulter déshonore ceux qui veulent gouverner. Laissons les enquêtes se faire sans les utiliser comme des otages d’une campagne électorale », lui a répondu le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin.

Marine Le Pen a de son côté dénoncé les mots « d’une gravité inouïe » de Mélenchon « à quelques jours de sa retraite politique ». « Il fait donc le choix du déshonneur en rompant définitivement avec les valeurs de la République française », a ajouté la cheffe de file du Rassemblement national.

« Ce sont des propos indignes de quelqu’un qui prétend vouloir gouverner la France », a réagi de son côté Stéphane Le Foll, maire socialiste du Mans et ancien ministre de François Hollande. Le délégué général d’Alliance Frédéric Lagache a dénoncé à l’AFP des « propos inqualifiables » et annoncé un dépôt de plainte « dès demain » .

Source AFP/Le Pandore et la Gendarmerie.

Qu'en pensez-vous ?

Écrit par pandore

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Près de 800 kilos de résine de cannabis et 140 kilos de cocaïne saisis dans la région de Nantes

Refus d’obtempérer à Paris : les gardes à vue des policiers levées sans poursuites à ce stade