dans

CuteCute LoveLove

Lauriane Darboux, la gendarme drômoise devenue Première dame de la Guinée

Pendant de longues années, Lauriane Darboux traquait les cambrioleurs dans la Drôme. Un coup d’État en septembre dernier a fait d’elle la Première dame de Guinée.

Beaucoup n’ont pas dû en revenir, dans la Drôme, quand ils ont vu les photos de la cérémonie officielle d’intronisation du nouveau président guinéen, Mamady Doumbouya.

Ce colonel a renversé en septembre le président Alpha Condé, avant de prêter serment en tant que président (pour une période de transition indéterminée) le 1er octobre. L’occasion de poser aux côtés de sa mère, mais aussi de son épouse, Lauriane Doumbouya, née Lauriane Darboux, la mère de ses enfants. 

Lauriane Darboux a longtemps été gendarme dans la Drôme. Cette trentenaire appartenait au groupe d’enquête et de lutte anti-cambriolage (Gelac), positionné à Valence.

Laurianne Darbou et le colonel (président de Guinée) Mamady Doumbouya

La trentenaire est “officier de police judiciaire depuis avril 2016, maréchal des logis-chef”, et avait reçu une lettre de félicitations en 2014 pour la résolution de nombreuses enquêtes. 

Elle avait rencontré son futur mari en 2005, raconte Jeune Afrique, alors que Mamady Doumbouya appartenait à la Légion étrangère, lui qui officiera cinq ans durant au sein du deuxième régiment étranger d’infanterie (2e REI) de Nîmes (Gard).

Depuis, « il venait la voir dans la Drôme avant son départ comme officier en Guinée dans le courant de l’année 2018 ». 

Désormais, c’est elle qui a pris le chemin de la Guinée pour suivre son mari dans son destin présidentiel.

SOURCE : LE PROGRES

Qu'en pensez-vous ?

Écrit par pandore

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement et hélice ;

0

Signalements des contrôles routiers : ce qui vous attend à compter du 1er novembre

Les gendarmes du Gard sauvent un homme… à 800 kilomètres de distance