dans

Une rave party empêchée dans les Côtes-d’Armor

Malgré les arrêtés d’interdiction préfectoraux pris ce vendredi de “tout regroupement festif à caractère musical ainsi que le transport du son” (…) “compte tenu des risques sanitaires importants et de troubles à l’ordre public encourus”, des centaines de raveurs, entre 500 et 800 ont bien tenté de s’installer pour faire la fête dans les Côtes-d’Armor ce vendredi soir 30 avril à partir de 19h.

Plus de 500 participants avant minuit

Les participants venant de toute la France se sont d’abord rassemblés à Saint-Brieuc. Après un jeu du chat et de la souris avec les gendarmes, ils ont établi la rave dans la soirée sur la commune du Haut-Corlay. “Grâce à la mobilisation des forces de police et de gendarmerie, le lieu d’implantation a pu être identifié avant une pleine prise possession du site par les participants”, indique la préfecture, qui précise que plus de 500 faveurs étaient sur site un peu avant minuit.

Saisie du matériel son vers 1h du matin

“Afin de prévenir de nouvelles arrivée”, les gendarmes sont intervenus vers 1h du matin pour saisir le matériel son de cette rave-party. Cinq militaires ont été blessés légèrement lors de cette saisie. Ils ont été transportés à l’hôpital. La gendarmerie a pu constater plus de 300 infractions covid, 4 infractions pour détention de stupéfiants et 2 délits de conduites sous stupéfiants. Aucune interpellation n’a eu lieu.La préfecture rappelle que. “Police et gendarmerie (sont) mobilisées tout le week-end pour assurer le maintien de l’ordre public et le respect de ces dispositions”.

Crédit photo : actu-orange.fr

SOURCE : France 3 BRETAGNE

Qu'en pensez-vous ?

Écrit par pandore

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement et hélice ;

0

Coup de filet après un cambriolage violent chez un Britannique

Jedï, la chienne des gendarmes sauve un enfant de 2 ans dans l’Aveyron