sur

Vosges : un randonneur meurt après une chute de 150 mètres

Les gendarmes du peloton de haute montagne n’ont pu que constater le décès du randonneur. Illustration.

Un randonneur de 59 ans est décédé dans les Vosges, après une chute mortelle de 150 mètres. Il a été retrouvé ce samedi 8 octobre par les secours dans le secteur du Hohneck, troisième sommet de ce massif.

« Le corps a été retrouvé vers midi au pied de l’arête des Spitzkoepfe », a indiqué le peloton de gendarmerie de montagne de Horod (Haut-Rhin), précisant que l’homme, originaire des Vosges et plus précisément de la commune d’Arnould, d’après Vosges Matin, avait probablement fait « une erreur technique ».

C’est « un secteur particulièrement escarpé », explique France Bleu Alsace. L’homme était mort à l’arrivée des secours, ses bâtons de randonnée ont été retrouvés plus haut.

Un hélicoptère et une brigade cynophile mobilisés

Les proches de cet habitué de la montagne avaient donné l’alerte vendredi vers 19 heures, ne le voyant pas revenir à l’heure prévue. Les recherches, organisées dans le secteur du cirque de Wormspel, « entre le sommet du Hohneck et le sac du Schiessrothrie », ont duré une partie de la nuit avant de reprendre le matin.

« Une dizaine de militaires, un hélicoptère et la brigade cynophile ont été mobilisés », raconte France Bleu Alsace. Des pompiers spécialistes des milieux périlleux étaient également engagés dans les recherches.

Les conditions météo étaient bonnes dans cette zone à la lisière entre les départements des Vosges et du Haut-Rhin.

SOURCE : LE PARISIEN

Écrit par pandore

Laisser un commentaire

L’entretien de Christian Prouteau : le fondateur du GIGN répond aux questions de « Lyon People »

Dans l’Oise, des stations réquisitionnées, gardées par les forces de l’ordre