actualités brèves

Des tags insultants sur le mur de la gendarmerie

Des tags insultants, dont certains font référence à la Gestapo, mais aussi des croix gammées.

Ces inscriptions ont été découvertes au petit matin sur le mur d’enceinte de la gendarmerie de La Tour-du-Pin en Isère. Et d’autres inscriptions mentionnent un prénom et ne laissent guère de place au doute : cet acte est lié à l’interpellation d’un homme, jeudi soir sur la commune, pour des feux de poubelles.

8 MOIS DE PRISON DONT 4 FERMES

Les gendarmes avaient alors été pris à partie par un groupe de jeunes et avaient même essuyé des jets de pierres et de verres. L’un des jeunes avait été arrêté puis jugé vendredi en comparution immédiate par le tribunal de Bourgoin-Jallieu.

Il a écopé de 8 mois de prison, dont la moitié ferme, mais l’incarcération dans la foulée n’avait pas été retenue. Le garçon avait expliqué ce geste par un ras-le-bol des verbalisations dans le cadre du confinement.

DES PRELEVEMENTS EFFECTUES

« Les gendarmes sont agacés et choqués, mais en même temps essaient de ne pas y prêter trop d’importance », nous confie une source proche du dossier. La procureure de la République, Dietlind Baudoin, s’est rendue sur place tout comme le maire de la commune, Fabien Rajon. Une enquête est bien évidemment ouverte. Des prélèvements ont été effectués.

SOURCE : France BLEU ISERE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *