actualités brèves société

Steve, gendarme de Montbrison, sera au départ du Tour de France

Du 29 août au 20 septembre, l’adjudant Steve Monnier, gendarme de la brigade motorisée de Montbrison, vivra au rythme de la Grande Boucle. Il représentera l’Institution au sein de la caravane promotionnelle.

À 39 ans, l’adjudant Steve Monnier peut avoir le sourire. Il a été sélectionné, parmi 500 gendarmes, pour sillonner les routes du Tour de France au sein de la caravane promotionnelle.

«En novembre dernier, j’ai répondu à un appel à volontaires. Nous étions nombreux à avoir rempli le dossier de candidature, dans lequel un avis de notre hiérarchie était demandé, ainsi que des photos en tenue», raconte le militaire.

Sa mission ? Diffuser des messages de prévention et de sécurité

En février, il est présélectionné et se rend en région parisienne : «Nous étions 30 gendarmes, pour seulement 10 places. J’ai passé deux entretiens pour ASO (Amaury Sport Organisation, l’organisateur du Tour de France). Dans un premier temps, je devais me présenter. Et dans un second, j’exprimais ma motivation. Ensuite, j’ai passé un casting en tenue de caravanier et un en tenue de service. C’est seulement trois semaines plus tard que j’ai eu la réponse positive.»

Ses atouts ?

En 2014, il était déjà sur le Tour de France.  Et il connaît déjà bien la mécanique des castings : «En 2009, j’ai participé avec un autre gendarme à l’émission La Carte aux Trésors, où l’on avait gagné.»

Cette année, le motard sera à nouveau sous les feux des projecteurs avec 10 autres collègues venus de toute la France. Leur mission: diffuser des messages de prévention et de sécurité envers le public tout au long du parcours.

Une belle image de la Gendarmerie

«Ce sont des grosses journées qui nous attendent, mais le temps passe très, très vite. Nous effectuons en moyenne 200 km par jour à 30 km/h. Cela représente environ 8 heures par jour. Nous logeons souvent loin du départ, parfois à une heure de route. Donc le matin, on doit être prêt à 5 heures. Notre rôle st de dialoguer avec les spectateurs avant la course. On est bien accueilli, l’ambiance est chaleureuse. J’aime bien donner une belle image de la gendarmerie et dans une mission comme celle-ci, on peut parler de notre métier. Pendant les étapes, on distribuera aux spectateurs des stylos, des porte-clés…»

Son top départ sera donné le dimanche 23 août, pour une semaine de formation. Lors de l’étape Clermont-Ferrand – Lyon qui aura lieu le 12 septembre, qui passera par le Forez et Montbrison, il n’oubliera pas de faire un clin d’œil à ses collègues : «Le Tour de France passera au rond-point situé à côté de la compagnie. Je sais qu’il y a des motards d’ici qui m’escorteront.»

Source LE PROGRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *