actualités brèves justice opinion sécurité société

L’HOMMAGE APPUYÉ A MÉLANIE LEMÉE

L’émotion reste vive cinq jours après la mort de Mélanie Lemée, cette gendarme de 25 ans percutée par un automobiliste lors d’une opération de contrôle dans le Lot-et-Garonne. La lieutenante-colonelle Maddy Scheurer, porte-parole de la gendarmerie nationale, a tenu à rendre hommage sur Europe 1 à sa collègue « qui aimait la vie ».

Un hommage militaire a été rendu à Mélanie Lemée ce jeudi à Mérignac, dans la caserne de la région Nouvelle-Aquitaine. Cérémonie en présence du nouveau ministre de l’Intérieur Gérard Darmanin qui a d’ailleurs prononcé l’éloge funèbre.

La lieutenante-colonelle Maddy Scheurer, porte-parole de la gendarmerie nationale, a tenu à souligner le caractère « passionné et loyal » de son ancienne camarade.

« Mélanie était une jeune femme lumineuse, pétillante, qui aimait la vie et la croquait à pleine dent. C’était une judoka reconnue qui avait remporté quatre titres en championnats militaires. C’était une battante, elle était très investie dans son travail et ne supportait pas l’injustice », a-t-elle rapporté, expliquant avoir reçu de nombreux témoignages de soutien.

12.000 refus d’obtempérer par an sur le bord des routes

Maddy Scheurer en a profité pour dresser un sombre bilan sur les infractions relevées lors de simples contrôles routiers. « Nous sommes exposés, on le sait. Au bord des routes, il existe un risque. Les refus d’obtempérer sont au nombre de 12.000 chaque année sur 10 millions de contrôles. Tous les trois-quart d’heure, nous faisons face à un refus d’obtempérer », déplore la porte-parole de la gendarmerie nationale.

Selon les chiffres de la gendarmerie, qui « progressent au cours des six derniers mois », 219 gendarmes ont été blessés en 2019 au bord de la route. « C’est beaucoup trop », s’agace la lieutenante-colonelle, qui rappelle que ses collègues sont « personnellement touchés » par le phénomène.

Sensibiliser les jeunes gendarmes « Dans le cadre des formations nous continuons de travailler la façon de contrôler. Mais chaque cas est différent et évolutif très rapidement. Une voiture qui arrive à plus de 130 km/h sur un contrôle, c’est extrêmement difficile de réagir. Ce qui est important, c’est de continuer de former, sensibiliser, expliquer aux gendarmes l’ensemble des risques », conclut-elle.

La gendarme Mélanie Lemée a été élevée au grade de Major et a reçu les insignes de la Légion d’honneur

Source Europe 1
Crédit photo : RTL

One Reply to “L’HOMMAGE APPUYÉ A MÉLANIE LEMÉE

  1. Ces femmes qui arrivent à des postes aussi importants forcent l’admiration et le respect. Madame Sherrer, Madame Lejeune, c’est des personnes telles que vous qui doivent accéder au plus haut degré du pouvoir, et non plus tous ces clows et autres fantoches incompétents qui détruisent tout.
    Peut-être un jour…
    Avec mes remerciements et mes respectueuses salutations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *