actualités brèves société

Les gendarmes accompagnent la reprise des transports en commun

Dans le cadre du déconfinement, les gendarmes sont mobilisés partout en France, et notamment en région parisienne, afin d’accompagner les voyageurs empruntant les transports en commun. Leur mission est de s’assurer que les mesures gouvernementales évitant la propagation du virus sont respectées.

Se déplacer sans propager le virus

Dans les trains, au sein des gares ou sur les lignes de bus, les gendarmes sont présents aux côtés des contrôleurs et des agents. Ils s’assurent du respect de la règle de distanciation sociale et des gestes barrières. Ils veillent également à ce que les usagers portent bien un masque, comme le prévoient les nouvelles mesures gouvernementales pour toute personne âgée de plus de 11 ans.

En Île-de-France, tous mobilisés

Si les zones urbaines les plus denses comportent davantage de services de transports collectifs, c’est aussi là où la reprise du trafic durant la crise peut être plus difficile à gérer. Les conventions déjà existantes entre la gendarmerie nationale et la SNCF ou encore avec île-de-France Mobilités prennent ici tout leur sens. Ainsi, depuis le déconfinement, des patrouilles de gendarmes d’active, renforcés par des réservistes, sécurisent à nouveau les différents trajets et s’assurent du respect des mesures liées à la crise sanitaire, dans les TER, les RER et les bus de la région.

Une dizaine d’escadrons de gendarmerie mobile sont également engagés dans la capitale au profit de la préfecture de police. En plus des missions traditionnelles qui leur sont dévolues, telles que la garde des palais ou Vigipirate, ils sécurisent la reprise des transports dans les gares parisiennes de TGV et de RER, ainsi que dans les nombreuses stations de métro.

Source : GENDinfo auteur : la capitaine Sophie Bernard
Crédit Photo Gendinfo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *