actualités brèves justice société

Démantèlement d’un trafic de stupéfiants

Cinq individus, soupçonnés de se livrer à un trafic de stupéfiants sur la commune de Trignac en Loire Atlantique, au moyen du réseau Snapchat, ont été interpellés le 23 avril, au terme d’une enquête rondement menée.

Les gendarmes de la brigade de recherches de Saint-Nazaire et de la brigade de Montoir-de-Bretagne, avec l’appui notamment du Peloton de surveillance et d’intervention de gendarmerie de Saint-Nazaire ont
participé à cette opération.

Les gendarmes ne baissent pas la garde

image d’illustration

Le confinement n’arrête pas tous les délinquants. Certains trouvent ainsi le moyen de poursuivre leurs activités, particulièrement en matière de stupéfiants. D’autant qu’en cette période de contrôles resserrés,
impactant les filières d’approvisionnement, les prix d’acquisition et de revente des produits, notamment de résine de cannabis, ont fortement augmenté. Mais les gendarmes ne baissent pas la garde !

Un trafic alimenté depuis la région parisienne

5 personnes, âgées de 19 à 22 ans, ont ainsi été arrêtées. Les perquisitions, effectuées dans les communs de l’immeuble où ils habitent et dans les véhicules servant au trafic, ont permis de découvrir des produits stupéfiants prêts à être vendus, 3 200 € numéraire et une arme d’épaule. Un véhicule et un téléphone portable haut de gamme sont également saisis au titre des avoirs criminels.

Source Gendinfo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *